Moniteurs

Je cherche un vidéoprojecteur
Lequel choisir ?

Je cherche l'écran parfait !
Lequel
choisir ?

Encore plus grand, encore plus fort ! Vous rêvez d'être comme au cinéma, mais confortablement installé dans votre canapé ? Alors c'est le moment de craquer pour un vidéprojecteur : plus lumineux, plus adapté, plus "WAOU"... oubliez tout ce que vous savez sur les VP et osez enfin sauter le pas !

Mieux comprendre

1- Mais puis-je vraiment en mettre un chez moi ?

L'écran

C'est la question que beaucoup de gens se posent : pas de place, pas d'espace, pas de mur, trop de lumière ou pas assez... BREF, respirez un bon coup, on vous explique tout pour adapter vos désirs à la réalité. Donc OUI, vous pouvez ;)


J'ai pas la place...

Mais si, vous en avez. Oubliez les anciennes générations qui demandaient forcement une vaste pièce pour bien s'afficher : c'est fi-ni. Que vous ayez un grand salon ou un espace étriqué, il y aura toujours le VP qui ira parfaitement. En fait... exactement comme une TV grand écran.  
 

  • Vous avez une grande pièce mais aucune place ? Alors installez votre vidéprojecteur au plafond ou sur une table basse, et préférez un écran mobile à sortir de derrière les fagots dès que vous en avez envie !
     
  • Votre salon fait la taille d'un placard...? Utilisez un vidéoprojecteur à courte focale (inférieure à 1) ou à ultra courte focale (inférieure à 0,3) qui peut projeter à quelques cm de sa position ! En plus, ce type de VP est plus compact, plus lumineux et plus silencieux (mais plus cher, forcement...)

J'ai pas la place (bis)...

Vous avez une idée d'où installer votre VP, mais vous avez peur d'être trop près ? Encore une fois, pas de problème. Fini les calculs alambiqués pour savoir où correctement s'assoir... il n'existe qu'une vérité : la résolution. Plus votre résolution sera haute, plus vous pourrez regarder votre (grand) écran de près. Donc si vous êtes contraint à vous retrouver le nez sur votre projection, pas de panique et prévoyez un UHD 4K qui vous permettra un visionnage confortable. Veillez aussi à ne pas choisir un vidéoprojecteur trop lumineux (ou alors pas dans une pièce trop sombre), si vous craignez l'éblouissement.


2- Trouver le VP parfait

CPU

Vous en avez peut-être déjà entendu parler sans jamais le comprendre : le monde du vidéoprojecteur peut sembler compliqué et mystérieux quand on ne s'y interesse pas vraiment. DLP, 3LCD, lampes à changer... autant de notions qui peuvent refroidir avant un achat. Ne craignez rien, ce n'est pas sorcier et surtout aucune technologie n'est vraiment meilleure qu'une autre. Cela reste donc des préférences et des opportunités selon vos propres possibilités et votre budget. 

  • La technologie DLP
    DLP vient de "Digital Light Processing" et a été inventé par Texas Instrument. Utilisant une roue chromatique, elle propose un noir plus profond et de meilleurs contrastes, en échange d'un peu plus de bruit. Plus cher, le tri-DLP propose une roue pour les trois couleurs et évite certains problèmes d'apparition "arc-en-ciel" chez certains spectateurs.
     

  • La technologie LCD & co
    Moins compacte que le DLP, la technologie LCD est la même que sur nos TV et smartphones, et propose des couleurs plus naturelles mais moins de contraste. Elle est adaptée à toutes les sauces : Epson et Sony proposent le Tri-LCD qui enlève l'aspect "grille", avec des couleurs plus lumineuses et constrastées ; il y a aussi le  LCOS, le D-ILA de JVC et SXRD de Sony, qui donnent des images sublimes, mais avec moins de luminosité et à un prix plus élevé. 


3 - Et quoi d'autre ?

GPU

D'accord, la technologie ne fait pas tout, mais vous avez sans doute désormais une toute petite idée de ce qui vous irait. Une fois la direction décidée, voici d'autres points essentiels qui vous aideront à choisir LE vidéoprojecteur de vos rêves. Ce sont des notions simples mais qui changent littéralement votre utilisation. Votre pièce est-elle trop lumineuse ? Vous n'aimeriez aucun "flou" ou vous êtes intransigeant sur la qualité de l'image ? C'est ici qu'il faut vous décider !

  
 
  • Le format :  pensez à vous adapter au mieux à votre utilisation : un 16:9 reste idéal (et le plus courant) pour un Home Cinema, mais un 4:3 carré reste peut-être plus simple pour votre utilisation bureautique. Ne vous inquietez pas, il y a toujours de quoi adapter votre écran... moyennant quelques barres noires sur le côté.
  • La définition : comme indiqué plus haut, plus vous serez proche de votre écran, mieux vaudra une haute résolution. Cependant, nous vous conseillons un minimum Full HD pour être le plus adapté à ce qui se fait désormais. Et en toute sincérité... il vaut mieux carrément aller sur de l'UHD 4K si votre budget vous le permet : toujours plus de contenus, meilleure adaptation (upscalling), plus belles images... plus longtemps !
     
  • La luminosité : exprimée en lumens, elle permet d'évaluer l'intensité de l'image dans une pièce éclairée. Attention, les habituels lumens ANSI sont parfois remplacés par des lumens LED, qui, à valeur égale, semblent plus lumineux. Pour la maison ou regarder un film, 2000 lumens peuvent être suffisant ; mais dans une pièce de réunion très éclairée, il vaut mieux viser les 3000 lumens minimum.
     
  • Les technologies : En parlant de luminosité... parlons justement des lampes ! Ancien point noir des VP (car oui, il faut les changer...), les possibilités ont désormais grandement évolué : de la technologie lampe UHP moins chère pouvant déjà atteindre plus de 6000 h d'utilisation sans mode ECO , il y a aussi désormais les technologies LED, moins bruyantes mais moins lumineuses, pouvant atteindre jusqu'à 20 000 h... et enfin la technologie laser, plus lumineuses et contrastées mais aussi plus chères, qui vont jusqu'à plus de 30 000 h ! Bref, ce n'est plus vraiment un problème...
     
  • Le contraste : difficile de véritablement connaître le contraste de votre image, puisque chaque constructeur possède son propre calcul. Nous vous conseillons cependant de ne pas descendre à moins de 10 000:1 pour un noir profond et de jolies couleurs
     
  • L'option Lens Shift / KeyStone : ces corrections optiques et numériques ne se trouvent pas sur tous les VP, mais restent pourtant très importantes pour éviter la déformation de l'image si vous voulez placer votre vidéoprojecteur vraiment partout. Elles sont donc idéales  pour un ajustement de l'image vraiment parfait (verticalement ET horizontalement) !
     
  • Le son : l'aspect sonore de votre VP est un point crucial. Certaines technologies sont plus bruyantes (DLP), et la position de votre matériel peut être plus ou moins proche de votre oreille...  Exprimé en decibels, on peut considérer votre vidéoprojecteur comme silencieux à moins de 30 décibels, et comme discret jusqu'à 37 décibels. Passé les 40, vous êtes clairement devant une machine plutôt bruyante !
     
  • La connexion : comme pour les TV, vous retrouverez la connexion HDMI, DVI, YUV ou même S-vidéo. Vous pouvez y ajouter des connexions plus innovantes comme la technologie Miracast, Airplay (sans fil Apple) ou même en rajoutant un Chromecast. Les classiques USB peuvent aussi être un vrai plus selon votre utilisation. Attention, si vous désirez brancher une belle barre de son (ce qui est fortement conseillé sur du Home Cinema), veillez à trouver un HDMI ARC en plus d'une prise jack.
     
  • La 3D : La 3D n'a plus vraiment le vent en poupe, mais reste tout à fait présente dans l'univers du vidéoprojecteur. C'est un petit plus qui reste souvent disponible sur les Home Cinema, et qui peut avoir son petit interêt selon les sources que vous visionnez. 

Quel vidéoprojecteur choisir ?

Vous voulez une sélection de vidéoprojecteurs rien que pour vous ? Rien de plus simple ! Répondez à ce questionnaire en deux temps trois mouvements, et hop !

1. Quelle sera votre utilisation principale ?



2. Vous devez placer votre VP...

3. Vous voulez une qualité d'image...



Voir les résultats

Non mais moi, je veux juste...

Regarder des films en géant !

GPU

Inutile alors de prendre une luminosité trop grande, à moins que vous ne comptiez aussi l'utiliser en pleine lumière... 1500/2000 lumens devraient donc suffir. Faites attention aux contrastes, et craquez pour la technologie HDR qui ne fera que l'améliorer. 
Si vous ne voulez pas être dérangé, agrémentez votre installation d'un bel écran (le mur ne sera jamais parfait...), et d'une barre de son pour vous faire encore plus vibrer.
Notre sélection

Geeker XXL !

Là aussi, agrémentez votre vidéoprojecteur d'accessoires utiles : écran à sortir quand vous le désirez, son pour une meilleure immersion... Quand à la bête elle-même, préférez une belle résolution (oui, même la 4K, puisque l'upscalling est efficace) et surtout un Input lag le plus bas possible (c'est le délais d'envoi du signal entre votre manette et l'affichage) qui sera difficile à connaître sans vous renseigner. Enfin, vous pouvez toujours prendre une fréquence élevée (on trouve même du 100 Hz), ça ne mange pas de pain...

Notre sélection

Travailler avec efficacité

Les vidéoprojecteurs ont toujours eut une belle place dans le monde professionnel (ou éducatif). Les salles étant souvent en pleine lumière, préférez atteindre les 4000 lumens, tout en économisant sur la résolution. Si vous voulez le partager ou l'emporter, des modèles nomades à courte focalsont d'ailleurs tout à fait appréciables. Mieux, vous avez les picoprojecteurs qui s'emportent vraiment partout... à accompagner de ports USB ou même SD. Enfin, il existe même des VP interactifs, vous permettant d'annoter directement sur l'écran d'un geste de stylet ! 

Notre sélection

Notre sélection selon votre budget


Entre 800 € et 1800 € :

  • Optoma ZH406

    Vidéoprojecteur laser DLP Full HD 3D Ready IP6X - 4500 Lumens - Lens Shift Vertical - Zoom 1.6x - HDMI/VGA/USB/Ethernet - Haut-parleurs intégrés

    Stock Web
  • BenQ X1300i

    Vidéoprojecteur LED DLP - Résolution Full HD - Compatible 4K HDR - 3000 Lumens - 3D Ready - Mode gaming 1080p/120 Hz - Latence 8 ms - HDMI/USB - Android TV - HP 2 x 5 Watts

    Stock Web
  • BenQ W1720

    Vidéoprojecteur DLP 3D Ready - 4K Ultra HD (3840 x 2160) - 2000 Lumens - HDR - HDMI - VGA - USB - 1 x 5 Watts

    Stock Web
  • BenQ W2700

    Vidéoprojecteur DLP 3D Ready - 4K Ultra HD (3840 x 2160) - 2000 Lumens - HDR - Lens Shift Vertical - HDMI - USB 3.0 - 2 x 5 Watts

    Stock Web

Plus de 1800 € :

  • BenQ W5700

    Vidéoprojecteur DLP 3D Ready - 4K Ultra HD (3840 x 2160) - 1800 Lumens - HDR - Lens Shift Horizontal/Vertical - HDMI - USB 3.0 - Fast Ethernet

    Stock Web
  • Epson EB-695Wi

    Vidéoprojecteur interactif ultra-courte focale 3LCD WXGA 3500 Lumens (garantie constructeur 3 ans/lampe 1 an)

    Stock Web
  • BenQ LH720

    Vidéoprojecteur DLP/Laser Full HD 3D Ready - 4000 Lumens - Lens Shift vertical - HDMI/MHL - 10 Watts

    Stock Web
  • Samsung The Premiere LSP9T

    Vidéoprojecteur laser DLP 4K Ultra HD - 2800 Lumens - HDR10+ - Focale ultra-courte - Tuner DVB-T2/C/S2 - Smart TV - Wi-Fi/Bluetooth/AirPlay 2 - Barre de son 4.2 40 Watts

    Stock Web

Les accessoires à ne pas oublier !

*